TREMPLIN POUR LE BIG DATA

Qui plus est, en vrac, de maussades indicateurs clignotent (*) : 43 % seulement de nos entreprises sont en ligne et 11 % vendent sur Internet, sur les 100 premières entreprises du CAC 40, Free est la seule de moins de 30 ans et l’âge moyen au sein de ce même CAC est de 102 ans, des milliers de "jeunes pousses" se créent chaque année, mais très peu se développent.Nous manquons cruellement d’informaticiens et dans l’enceinte de l’École de la République, en dépit de formidables initiatives locales, rien ne change : le "discours univoque explicatif", dixit Michel Bouchaud, proviseur du prestigieux lycée Louis-le-Grand, reste la règle. Les grandes entreprises ont terriblement du mal à s’adapter, trop lentes, trop peureuses, des raisonnements quartermistes, des freins sécuritaires à tous les étages des hiérarchies existantes. Enfin, nous persistons avec une attitude réglementaire défensive héritée de notre tragique maginite chronique.
http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-119767-linnovation-manageriale-tremplin-pour-la-revolution-du-big-data-1073505.php
 
*Source : conférence anuelle de l'AJEF (Association des journalistes economiques et financiers) sur le thème "Opportunité et défis de la génération numérique"